De l’art pharmaceutique à l’art cinétique!

Nous vous présentons une série d’images réalisées par Vasarely avant de devenir l’artiste cinétique bien connu. Ces images étaient imprimés le plus souvent à destination des médecins. Difficile aujourd’hui d’imaginer l’importance que représentait pour les laboratoires l’enjeu de leur communication qui passait le plus souvent par l’humour et le graphisme.

Un article du magazine Graphis N°47 de septembre 1953, nous renseigne un peu plus sur ce phénomène largement disparu.
« L’art publicitaire au service des produits pharmaceutiques a généralement pour but d’apprendre comment traiter les gens à l’aide d’un médicament. Tout ce qui contribue visuellement à aider la dite mnémotechnie doit être considéré dans ce domaine comme de la bonne publicité, tandis que tout ce qui écarte l’esprit du message à transmettre est de la publicité mal comprise. (..) »

« Dans la mesure où l’industrie des produits pharmaceutiques n’a cessé de se développer, les exigences auxquelles doit satisfaire l’artiste graphique. (..) Les bonnes solutions publicitaires sont avant tout le fruit d’un travail de la pensée (..) »

« Les couleurs sont peut-être plus amusantes, mais elles ne sauraient, pour le succès, remplacer la réflexion ».

Aujourd’hui les produits génériques ont résolu le problème, les créations graphiques c’est plus automatique!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :